Gueules de bois


Il s'assit et s'en voulut aussitôt beaucoup de cette imprudence, la pièce s'étant mise à exécuter de savantes ondulations dignes des meilleurs truquages hollywoodiens. Pantelant, il se laissa retomber sur l'oreiller en attendant que les murs se soient calmés. Tout d'abord en entendant frapper, il crut qu'il s'agissait simplement des inévitables petits lutins affairés dans son crâne avec leurs marteaux. Puis il sentit la différence de rythme des coups.
- Allez-vous en, dit-il d'une voix mourante en se refusant d'ouvrir les yeux.

Cleve F. Adams - Un os dans le fromage - Série Noire n° 120 - 1952


Avec la scie mécanique qui me bourdonnait dans le crâne et la limace qui moisissait dans ma bouche, je prévoyais plus d'un trou dans mes souvenirs de la nuit précédente. N'empêche qu'au réveil, un type à la hauteur aurait dû savoir qui se trouvait dans sa cuisine en train de boire un café, fumant une cigarette. Je mis un pied à terre et la scie mécanique entama un nouveau tas de bûches. Je voulus cracher la chenille, mais j'y renonçai en constatant que c'était ma langue

Hunt Collins - Bon à tirer - Série Noire n° 264 - 1955


Les bruits de la circulation me réveillent. Il est près de dix heures. Je m'extrais du plumard, non sans effort, et gagne en titubant la salle de bains. Un individu à l'air ravagé me dévisage dans la glace. Nous nous regardons dans le blanc des yeux et retirons de cet examen un dégoût mutuel.

U.S. Andersen - Feu des quatre fers - Série Noire n° 360 - 1957


J'avais la gorge en carton gaufré, la langue comme un bout de coton mariné dans du jus de tabac et la tête comme une éponge hérissée d'épines. C'avait été une soirée particulièrement réussie. Ça s'était passé hier et on était maintenant le lendemain après-midi...

Henry Kane - Embûche de Noël - Série Noire n° 137 - 1952


- Harry ?
- Quoi ?
- Tu veux boire quelque chose ?
- Non.
- Pourquoi pas ?
- J'ai assez bu. J'ai mal à la tête.
- Tu me plais. Tu ne bois guère, mais tu me plais. Tu sais quoi, Harry ?
- Quoi ?
- Tu me plais.

Charles Williams - Je t'attends au tournant - Série Noire n° 246 - 1955


Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés