Le Cirque du Dr Lao



commentaire : toujours à l'affût de singularités littéraires, on termine Le Cirque du Dr Lao, de Charles G. Finney, livre paru en 1935 aux États-Unis et traduit (par Michel Deutsch) chez J'ai Lu en 1979. C'est l'histoire d'un cirque qui vient s'installer dans une petite ville de l'Arizona et présente des attractions hors du commun, notamment des créatures mythologiques capturées par le fameux Dr Lao (méduse, sphinx, chimère, licorne, etc.) Tout repose alors sur la confrontation entre des habitants plutôt terre-à-terre et la magie et le fantastique qui font irruption dans leur univers tranquille. Alors que certains en ont fait un livre culte, aux États-Unis, on y voit juste un bouquin curieux, un rien longuet et répétitif, mais original dans la forme. Il y a notamment en fin de volume, sur une vingtaine de pages, une espèce de catalogue des personnages, animaux, dieux, villes, "questions et contradictions et obscurités qui demeurent", et même des nourritures. C'est très post-moderne...
Il existe une belle édition américaine, la première, illustré par Boris Artzybasheff






Pour faire bonne mesure, il faut évoquer le film adapté du livre, 7 faces of Dr. Lao, de George Pal, avec notamment Tony Randall. Une curiosité, visiblement.


Commentaires

Articles les plus consultés