Erratum



commentaire : alors qu'on se plaignait récemment d'un livre bourré de coquilles et d'approximations en tout genre, on est (re)tombé par hasard sur cet erratum glissé dans un livre d'Eugène Marsan, Chroniques de la paix, publié en 1923 chez Gallimard, et dont le titre donne une assez bonne idée du contenu. On appréciera la façon plaisante dont les choses sont présentées - à cette réserve près que cet erratum scrupuleux contient lui-même une erreur, puisque la remarque concernant Kléber ne se trouvait pas page 19, mais page 18. Le précédent propriétaire du livre s'était d'ailleurs consciencieusement (non sans une certaine satisfaction, imagine-t-on) appliqué à rectifier...


Commentaires

Articles les plus consultés