David Byrne & Brian Eno - My Life In The Bush Of Ghosts



commentaire : on voulait mettre ici même le lien vers le blog d'un fanatique anglais de la cassette qui postait régulièrement des aperçus de son immense cassettothèque constituée notamment de précieux enregistrements de concerts des années 70/80, mais il semblerait que le lien qui nous intéressait ait précipité sa chute, puisque le blog n'existe plus. On l'avait découvert via Joseph G. et quelques sites signalant l'existence d'un petit joyau : une première version, non définitive, de My Life In The Bush Of Ghosts, le disque David Byrne et Brian Eno sorti en 1981, disque majeur qu'on peut écouter aujourd'hui sans penser qu'il est plus que trentenaire. La cassette, que notre blogueur fantôme avait apparemment obtenue de David Byrne lui-même, laisse entendre une production légèrement différente, sans doute pas achevée et d'autant plus troublante. Des morceaux ont changé de noms. Certains ne figurent pas sur le vinyle de 1981. On a eu le temps de télécharger la chose avant qu'elle disparaisse...
Cette histoire nous a rappelé la couverture du magazine Actuel sur laquelle figuraient David Byrne, Brian Eno et le trompettiste Jon Hassell, qui avait sorti à peu près au même moment son Fourth World Vol 1 : Possible Musics qui se réécoute lui aussi sans l'once d'un problème. L'article concernant le trio titrait : Les blancs pensent trop. On n'a pas été fichu de retrouver ce numéro de 1980 dans nos archives pour le scanner. En revanche, on a trouvé ici un hommage de David Byrne à Jean-François Bizot, à sa mort, il y a cinq ans.
Tiens, et pendant qu'on y est, profitons de l'occasion pour signaler que My Life In The Bush Of Ghosts est le titre original d'un livre d'Amos Tutuola, paru en français sous le titre étonnamment bien trouvé de Ma vie dans la brousse des fantômes. Mais d'Amos Tutola, on conseillera son premier roman, L'Ivrogne dans la brousse, chose extrêmement bizarre traduite par Raymond Queneau.

Addendum : voir ici

  


Commentaires

  1. J'arrive encore à visualiser cet article (lu plus tard). Jon Hassell racontant qu'il avait traversé une grave crise créative, remis en selle par les conseils avisés du Pran Nath, si je ne m'abuse. Marrant, le seul Actuel que j'ai conservé est celui où David Byrne faisait la couve pour True Stories, film moins mageur imho, mais c'est sentimental (on préfèrera le clip de Road to Nowhere, ou Stop Making Sense, en attendant une hypothétique sortie du concert à Rome filmé par la RAI en 80 avec la même clique ?).

    Sinon pour finir, cette cassette (ou son succédané numérique) a-t'elle vraiment totalement disparu de la circulation ? Vous nous laissez pantois.

    T.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai retrouvé le magazine et posterai un scan. C'est encore mieux que dans mon souvenir. Quant à la cassette (ou son succédané numérique), il y a sûrement un petit malin qui lui redonnera vie quelque part - c'est peut-être déjà fait.

    RépondreSupprimer
  3. Vous nourrissez de grands espoirs ! Youpi alors...

    T.

    RépondreSupprimer
  4. Toujours dispo quelque part sur cette page :

    http://forum.watmm.com/topic/74185-brian-eno-david-byrnes-classic-my-life-in-the-bush-of-ghosts-unheard-demo-version/

    Mais chut !

    RépondreSupprimer
  5. Cymère Arturo B.

    T.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés