Emplettes



commentaire : il a suffi qu'on se mette en tête de trouver les premiers livres des éditions Christian Bourgois (ici), pour tomber sur un des volumes, et non le moindre, parus la toute première année, 1966. Le livre de Dominique de Roux, un des co-fondateurs de la maison, est le quatrième.
Sinon, au sein d'un stock important de la collection Le Livre de demain, on s'est laissé tenté par deux classiques "populistes" (pour faire vite) et deux romans de Jean Fayard, dont on avait déjà lu, dans la même collection, un Mes maîtresses plutôt agréable (ici). 
Le livre de Daniel-Rops (joliment édité) est une façon assez originale d'évoquer des auteurs (Katherine Mansfield, Charles du Bos et Rupert Brooke), à travers une visite sur leurs tombes.
Quant à Chesterton, citons juste André Maurois : "Après un quart d'heure de Chesterton, le sang et les idées circulent mieux."













Commentaires

  1. Merci pour cette dernière sélection. Les bois gravés de la collection Le livre de demain sont parfois superbes et tirent de l'oubli certains titres. On aimerait bien voir ceux de Lébédeff pour Jean Fayard...

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés