Emplettes



commentaire : le song book date de 1964, soit deux ans seulement après la formation des Rolling Stones. Il est dans un sale état, mais il a de la gueule. Belle maquette et belles photos pleine page des cinq membres du groupe.
Le Lovecraft est un texte important de l'auteur, mais on ne l'avait pas encore lu. Il va juste falloir trouver le temps.
Le livre du général Weygand est sorti en 1937, soit deux ans avant la guerre. On l'a feuilleté. Au-delà du côté dépassé, voire insupportable, de ce qui semble dit, ce qui nous a frappé, c'est l'étrange actualité de certains propos, comme si notre société se heurtait toujours aux mêmes problèmes.
Joie de trouver pour le prix d'un quotidien une édition "bibliophilique" des Moralités légendaires, de Jules Laforgue. Tirée à 1 000 exemplaires sur papier bouffant de Hollande, elle date de 1958. On y retrouve évidemment le Hamlet de Laforgue, un de nos textes de chevet.
Cela faisait longtemps qu'on voulait d'acheter l'Anthologie de Devaille, ici dans sa 3ème édition de 1977. Il ne s'agit que du premier tome, qui va de Adeline à Mohammed Khair-Eddine (de A à K, donc). Poésie très seventies dans l'ensemble, assez droguée, politisée ou ancrée dans le réel, selon les auteurs.
On n'a pas lu Silbermann, mais son Retour, petit par le format et la pagination, nous a tenté.
Le livre de Pierre Sinmare est sorti en 1942. On essaye toujours de trouver des romans policiers publiés sous l'occupation et évoquant, plus ou moins directement, l'époque (voir ici ou ). Ce ne sera sans doute pas pour cette fois encore, le roman se passant apparemment... en 1938.












Commentaires

  1. "Il ne s'agit que du premier tome, qui va de Adeline à Mohammed Khair-Eddine (de A à K, donc). Poésie très seventies dans l'ensemble, assez droguée, politisée ou ancrée dans le réel, selon les auteurs."
    J'avais acheté le recueil à sa sortie mais je ne parviens pas à le retrouver. A l'époque, je suivais régulièrement la revue Poésie 1 qui publiait ce genre de poèmes "néo-beat" (Venaille, Pélieu, etc.) Certains numéros étaient illustrés de reproductions de Jacques Monory. J'aurais du les conserver... (snif !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les ai - du moins ceux Venaille, Pélieu et cie. Mais l'anthologie de Delvaille est vraiment vraiment mieux.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés