Mise en page (1972)



commentaire : on trouve en ce moment chez un soldeur parisien quelques exemplaires de cette revue de 1972, qui a entre autres particularités celle de ne n'avoir connu qu'un numéro. Elle fut éditée par Jean-Jacques Pauvert et animée par Alain Jouffroy, Bernard Noël, Serge Sautreau.
Le propos ? « Mise en page se propose de briser une certaine forme de "revue" : elle invite systématiqement le lecteur à agir en répondant à une enquête, elle met l’accent sur la situation économique, sociale et professionnelle de tous les ouvriers du livre : typographes, correcteurs, écrivains, traducteurs... Le numéro 1 a été évidemment fait sans lecteur : c’est sa limite. Les images sont la libre contribution d’un peintre à chaque numéro. »
Le peintre, ici, c'est Gérard Gasiorowski, avec deux cahiers de photo-montages érotiques (voir la page en exemple plus bas).
L'enquête, elle, est présentée de la sorte :

1. Que signifie pour vous le mot expérience ?
2. Considérez-vous votre réponse comme une expérience ?
3. Êtes-vous ce que vous faites ?

Les intervenants apparaissent dans l'ordre alphabétique, avec des réponses plus ou moins longues. Le « casting » est impressionnant :

Raymond Abellio, Monique Agel, Ramon Alejandro, Daniel Biga, Pierre-Berrenger Biscaye, Christian Boltanski, Roger Bordier, Philippe Boyer, Josette Broquet, Yves Buin, Michel Bulteau, Andrée Chedid, Geneviève Clancy, Gérard de Cortanze, Régis Debray, Claude Delmas, Claude Louis-Combet, Marc Delouze, Bernard Delvaille, Patrick Desmetz, François Desouches, Daniel Despontin, Pierre Dhainaut, Gilbert-Maurice Duprez, Erro, Jean-Pierre Faye, Vera Feyder, Claude Fournet, Gérard Fromanger, Charles Fryc, Gérard Gasiorowski, Pierre Gaudibert, Claude Gille, Michel Giroud, Dominique Grandmont, Sophie Guénot, Tassos Gymnopoulos, Hélion, Ted Joans, Alain Jouffroy, Hubert Juin, Charles Juliet, Francis Kochert, Tetsumi Kudo, Roger Laporte, J.-M.-G. Le Clézio, Roger Lewinter, Gaëtan Lorek, dit Pipo, Gérard Macé, Robert Maguire, André Malraux, Manina, Joyce Mansour, Manz’ie, Jacques Maquet, Alin Martin, José Martinez, René Mauduit, Matthieu Messagier, André Miguel, Gilbert Minazzoli, Jacques Monory, Jean-Claude Montel, Roger Munier, Bernard Noël, Méret Oppenheim, Pierre Oster, Paul Otchakowsky-Laurens, François Pacqueteau, Pauline Pape, Jean Paris, Jérôme Peignot, Parahim, Jean-Paul Petit, Alice Pieffort, André Pieyre de Mandiargues, B. Poux, Jean-Pierre Raynaud, Serge Sautreau, Fernande Schulmann, Roger-Jean Ségalat, Philippe Sollers, Passouryellé Souli, Daniel Spoerri, Peter Stämpfli, Takis, Hervé Télémaque, Pierre Tilman, Bernard Vargaftig, Jacques de la Villeglé, Florence Villeprand, Jan Voss, Henri Wozniak.

Aux réponses de ces intervenants, s'ajoutent une dizaine de textes, la revue faisant 100 pages, couverture comprise.

Le sujet et les questions du numéro 2 de Mise en page sont annoncés en quatrième de couverture  :

La Censure 
1. Au mot de censure, à quoi pensez-vous ? 
2. Croyez-vous échapper à la censure en répondant à cette question ?
3. Faites-vous une différence entre le corps et la pensée ?

Mais comme on l'a dit, le numéro 1 de la revue resta sans suite et le numéro 2 ne vit pas le jour, sans qu'on sache pourquoi.

Notre exemplaire était truffé d'un catalogue des Éditions Jean-Jacques Pauvert, une feuille de papier rose A3 pliée trois fois pour se retrouver au format 16. On en publiera prochainement la reproduction : c'est impressionnant

Informations sur la revue trouvées ici.





Commentaires

  1. vraiment intéressant.... sans trahir vos obscures caches, quel soldeur?

    RépondreSupprimer
  2. L'ancien Mona Lisait de la rue Saint-Martin, au sous-sol, tourner à gauche en bas de l'escalier, aller tout droit, tourner sur la droite, et encore sur la droite pour se trouve face à la chose. Je suis trop bon...

    RépondreSupprimer
  3. je vois je vois...enfin plus trop à partir de tourner à droite la deuxième fois mais merci.

    RépondreSupprimer
  4. Je peux éventuellement vous envoyer un plan précis contre 2 000 € en liquide - à déposer dans une enveloppe kraft à l'adresse que je vous indiquerai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laissez moi la nuit pour réfléchir.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés