Emplettes



Commentaire : on n'a jamais lu ce Grand dadais, de Bertrand Poirot-Delpech, mais on va rattraper la chose avec cette édition de 1968 (le roman est sorti en 1957) dont la jaquette est illustrée d'une photo tirée du film (sortie en 1967) de Pierre Granier-Deferre, avec Jacques Perrin et (la très jolie) Eva Renzi. 
On acheté ces Lettres aux Mercure de France parce que le livre n'était pas cher (l'euro habituel), mais aussi parce qu'on a toujours eu un faible pour ces livres dont le titre de couverture est sur une vignette contrecollée sur le premier plat. On s'était d'ailleurs fait ce petit plaisir pour la première parution de l'éditeur singulier, les Portraits de dandys, d'Eugène Marsan.
Le livre de Jacques Brunius, ouvrage culte paru à l'origine en 1954 aux Éditions Arcanes (Éric Losfeld)dans la collection Ombres Blanches dirigée par Ado Kyrou. Consacré au cinéma expérimental français de l'entre-deux-guerre, c'est le seul livre de l'auteur. 
Le petit visage perdu sur cette couverture en toile, c'est celui d'Herman Melville, pour l'édition du Club Français du Livre de Moby Dick parue en 1964. 











Commentaires

Articles les plus consultés