Emplettes



Commentaire : Rhinocéros jr est le titre d'un truc bizarroïde, un carnet de curiosités pourrait-on dire, édité par Serge Plantureux, célèbre marchand et expert en photographie. On avait déjà trouvé un de ses étonnants catalogues (ici).
Le livre de Maurice Clavel est un recueil de ses articles et chroniques parus entre 1966 et 1968, c'est-à-dire avant et après les "événements" du mois de mai. Des articles parus dans Le Nouvel Observateur et Combat. C'est assez vif dans le ton et le propos - autrement dit, ça envoie.
Le livre de Georges Claude "membre de l'Institut" a été publié en 1941 ne fait pas dans la dentelle, lui non plus, mais dans un tout autre registre : comme son titre l'indique, c'est une défense de la Collaboration. Une soixantaine de pages assez terrifiantes. L'auteur, on s'en doute, a eu quelques soucis à la fin de la guerre. À côté de ça, le bonhomme était une espèce de génie, vraiment, de la physique et de la chimie, à l'origine de nombreuses innovations. Sa page Wikipédia mérite le détour : ici.
On avait déjà le Mario Soldati, mais quand on trouve un Promeneur avec une couverture de Pierre Le-Tan à 1 €, on n'hésite pas. Et pour ceux qui ne connaîtraient, ce Paseo de Gracia est une manière de chef d'oeuvre.
Les premiers bouquins de Marcel Moreau sont rares, pour ne pas dire introuvables. Celui-ci, le cinquième, date de 1968. 
Le guide sur San Francisco n'est pas daté, mais à vue de nez, on mise sur 1973, à un ou deux ans près. Un San Francisco post-hippie, mais encore bien fleuri et pattes d'eph, très Les Rues de San Francisco.  Et qui par bien des aspects fait pensé à certains tics de hipsterisation parisienne : beaucoup de festivals musicaux en plein air, des centre de yoga, des "recycleries", des foodtrucks, des jus de fruits naturels pressés en plein air, etc. C'est assez troublant.
On avait déjà le Arvède Barine, consacré à Gérard de Nerval, mais là encore, vu le prix, on n'a pu l'abandonner.












Commentaires

Articles les plus consultés