La Vérité - Jean-Léon Gérôme


Au détour d'une salle du musée Anne de Beaujeu de Moulins, voilà quelques semaines, on a eu le plaisir de tomber sur une toile de Jean-Léon Gérôme - peintre sous-estimé pour lequel on confesse un gros faible. Le titre de l'oeuvre, de petite taille (comme souvent chez Gérôme), mais fascinante : La Vérité sortant du puits, armée de son martinet, pour châtier l'humanité.




On trouve son pendant, La Vérité est au fond du puits, au musée des Beaux-Arts de Lyon :



Pour les amateurs, on signalera qu'il se prépare en ce moment même une exposition à Orsay.

Commentaires

  1. Il m'est avis qu'on peut demeurer utilement au fond du puits pour dialoguer avec cette vérité dont la jambe droite, repliée, ne peut laisser d'émouvoir l'homme de goût.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour à l'éditeur singulier!A propos de La Vérité sortant du puits de Gérôme, ce tableau est à mettre en relation directe avec l'affaire Dreyfus. A la difference de Degas, farouchement anti-dreyfusard, Gérôme épouse en effet la cause du capitaine Dreyfus, au point de lui consacrer ce tableau allégorique.Ainsi,au delà des clichés, la peinture académique offre souvent des enjeux polémiques et politiques assez passionnants.Francois

    RépondreSupprimer
  3. Un grand merci ! C'est vrai que mon regard sur la peinture académique va rarement au-delà des apparences... En tout cas, Gérôme prouve là encore qu'il vaut mieux que les étiquettes qu'on lui a collées sur le dos, si je puis dire (orientaliste, académique, etc.) Vivement l'expo d'Orsay !

    RépondreSupprimer
  4. L'expo est géniale, et ses peintures magnifiques

    RépondreSupprimer
  5. je rentre d'Orsay et ai été conquise par la 'découverte' de ce peintre ... en fait, on ne connait que lui, nos livres d'histoire et notre mémoire collective étant truffés de références de Gérôme - J'ai adoré la Vérite sortant du puits (il n'y avait pas l'autre tableau sur Vérité au fonds du puits), et je l'aime d'autant + avc les explications de François Thoraval sur l'engagement pro-dreyfus de Gérôme qui me le rend encore + sympathique. Quant à moi (qui ai toujours eu des pbs avc ma franchise) j'y ai vu la confirmation que la Vérité était forcément agressive et qu'elle se devait de frapper pour convaincre ... En ts les cas, courez à Orsay !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés