George Shearing - Capitol











Les amateurs de lounge et de pochettes de disques "cheesecake" connaissent bien les vinyles de la période Capitol de Georges Shearing. Si la pochette de Latin Lace a notre préférence, d'un point de vue musical on recommandera en priorité le formidable disque avec Nat King Cole, le George Shearing Bossa Nova (avec les étonnants arrangements de Clare Fischer, qu'on retrouvera avec Prince dans les années 80) ou encore Satin Affair, du lounge avec cordes sirupeux à souhait. Rappelons aussi que George Shearing (aujourd'hui âgé de 90 ans) est un immense pianiste, initiateur du voicing (Bill Evans étudia beaucoup son style avant de créer le sien), qui brilla notamment dans les années 40 et 50 dans un quintet au son unique et composa quelques standards comme September in the Rain ou Lullaby of Birdland. Dans une scène de Sur la Route, de Kerouac, le narrateur se prend une claque royale en découvrant George Shearing sur scène, surprise décuplée par le fait que ledit Shearing est blanc et aveugle. Et puisqu'il n'est pas interdit de raconter sa vie, on se rappelle le jour où notre père nous chantonna note après note le mythique solo de Shearing sur September in the Rain - alors qu'il n'avait pas dû écouter le morceau depuis une vingtaine d'années. C'est ça l'effet Shearing.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés