Zazie dans le métro





C'est un peu par hasard que l'on a découvert et acheté cette édition de Zazie dans le métro. L'éditeur, c'est l'Olympia Press de Maurice Girodias, connu pour avoir publié à Paris, en langue anglaise, des livres interdits aux États-Unis et en Grande Bretagne. Lolita de Nabokov, L'Homme de Gingembre de Donleavy, le Festin nu de Burroughs sont parmi les plus connus. Sa production, pourrait-on dire pour résumer, se partageait entre la littérature érotique et scandaleuse et l'avant-garde. On ne sait trop comment Zazie est venue se glisser là-dedans. Le livre, qui devait être publié sous le titre Zazie or the Sex of Angels, est sorti en 1959, comme la version française. Il est traduit par Akbar del Piombo (pseudo de Norman Rubington, qui publia chez Olympia de formidables livres illustrés de collages) et par Éric Kahane (frère de Maurice Girodias). La cerise sur le gâteau, si l'on peut dire, ce sont les illustrations de Jacqueline Duhème, notamment connu pour ses illustrations de Prévert. Ici, elle a parsemé le livre de petits dessins aux traits qui donnent une fantaisie supplémentaire au texte de Queneau. Sauf erreur, Gallimard n'a jamais repris ces illustrations. C'est dommage.





Commentaires

  1. Je croise: j'ai donné ce lien à Elisabeth, je vous donne le sien.

    RépondreSupprimer
  2. «On ne sait trop comment Zazie est venue se glisser là-dedans.» dites-vous. Mais ce n'est pas si étonnant quand on sait que le livre a été interdit à Boston, par exemple ! Et je me demande si à notre époque si bien pensante il pourrait encore être publié. J'adore le titre anglais «Zazie or the Sex of Angels», c'est très bien vu. Merci de vos photos, cela donne envie de s'en procurer un exemplaire. En existe-t-il encore ?

    RépondreSupprimer
  3. @ Alice : merci.
    @ E.C. : cela fait des années (décennies, en fait) que je n'ai pas lu Zazie. Je vais le mettre sur ma pile... Sinon, le livre se trouve facilement sur abebooks, à des prix très variables. Mieux vaut l'acheter aux États-Unis, vu le cours du dollar...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés