Les Paradis Perdus




On a hâte de lire cet essai sorti en décembre dernier aux Presses Universitaires de Rennes. Sous-titré "Drogues et usagers de drogues dans la France de l'entre-deux-guerres", c'est la version light de la thèse d'Emmanuelle Retaillaud-Bajac - que l'on croise avec plaisir de temps à autre. On en profite pour rappeler, du même auteur, la formidable biographie de Mireille Havet, parue en 2008, qui n'a peut-être pas connu le succès mérité. Il n'est pas trop tard pour découvrir ce bouquin remarquablement écrit et documenté, aussi palpitant que le plus palpitant des thrillers, et qui permet de découvrir une personnalité pour le moins singulière.


Commentaires

  1. Vous tombez toujours à propos. Claire Paulhan a publié un roman de Mireille Havet et trois volumes de son journal, et je me demandais justement quoi. J'irai donc voir sa bio pour commencer.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés