Emplettes - 1 € et 2 €








commentaire : Il est toujours plaisant de tomber sur un livre de Léo Larguier, auteur secondaire dont on a déjà dit le bien que l'on pensait, et qui était lui-même un chineur de vieux papiers. Ce livre-ci est un ensemble de petites nouvelles où il est beaucoup question de Paris, de bonne chère et de livres. On le lira avec d'autant plus d'attention qu'il date de 1944, et qu'on est toujours en quête des livres publiés à cette époque et où la réalité de l'occupation serait décrite.
Pour le reste, le livre sur le jazz est assez distrayant : un rien daté (1972), il répertorie tous les films où le jazz intervient d'une manière ou d'une autre (bande originale, apparitions de musiciens, etc.) Sont évoqués notamment quelques nanars des années 60 jouissant d'une bonne B.O. ou des séries B totalement inconnues. Quant au livre de François Coppée, recueil de deux nouvelles aux titres totalement déprimants (On rend l'argent et La Cure de misère), on s'est laissé tenter parce qu'il était en bon état pour un livre de 1892 et parce qu'il y a quelques jolies illustrations ici et là. Et on pourra dire qu'on a lu du François Coppée, ce qui est très utile en société...

Commentaires

  1. Jazz in the Movies : il me le fooooo ! Bon souvenir du seul Larguier que j'ai lu, l'Après-midi chez l'Antiquaire : plaisant est en effet le mot qui s'impose. Le Claude Aveline est excellent, comme tous les volumes de sa Suite policière.

    RépondreSupprimer
  2. Le JITM se trouve sans trop de mal sur Internet. Le Larguier dont vous parlez, j'attends de le trouver pour pas trop cher. Quant au Aveline, c'est étrange : sous la couverture du Mercure de France, se cache en réalité la première édition, parue en 1947 chez Émile-Paul - collée avec tant de soin que je ne me suis aperçu de rien...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés