Jean-Léon Gérôme - L'Art en spectacle


Pollice Verso (1872)

C'est aujourd'hui que commence au Musée d'Orsay, à Paris, cette exposition que l'on attendait avec impatience. On a toujours été fasciné par cet artiste, son exotisme singulier, son érotisme, sa cruauté, et son incroyable travail de composition qui renvoie irrésistiblement le spectateur moderne à des plans cinématographiques, notamment ceux de films à grand spectacle. C'est d'ailleurs ce dernier aspect qui semble plus ou moins privilégié dans l'exposition, riche d'oeuvres venues du monde entier - à commencer par les États-Unis, où se trouvent beaucoup des tableaux de Gérôme. La présentation du site d'Orsay est parfaite : le lecteur peut s'y rendre, afin de mesurer tout l'intérêt de l'exposition (qui dure jusqu'au 23 janvier). On reproduit ici (dans un ordre aléatoire) les oeuvres figurant dans cette présentation.


Réception du Grand Condé par Louis XIV - Versailles, 1674 (1878)

Sortie du bal masqué (vers 1857-1859)

Marchand de tapis au Caire (1887)

Le Prisonnier (1861)

Peintre de poteries dans l'Antiquité : "Sculpturae vitam insufflat pictura" (1893)

La Mort de César (1859-1867)

La Fin de séance (1886)

L'Intérieur grec, Le gynécée (1850)

Jeunes Grecs faisant se battre des coqs dit aussi Un combat de coqs (1846)

Diogène (1860)

Bain turc ou Bain maure (1870)

Commentaires

  1. Fin d'une séance, prélude à une autre. /// Très sensible à "Réception du Grand Condé par Louis XIV - Versailles, 1674" (1878). Quelle allure. Qui pourrait nous filmer ça, comme ça ?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés