Frédéric Berthet (9)



Note de Norbert Cassegrain :

Il s’agit du seul témoin de cette nuit du 24 au 25 décembre 2003 – dernier mot de Frédéric (FM signifiant femme de ménage : donc, dandy jusqu’à son terme).

L’agenda est resté ouvert ainsi jusqu’à la publication du Journal de Trêve, en octobre 2006. Au fil du temps, je lui ai associé quelques compagnons de fortune, tels que cette feuille de Ginkgo Biloba ramassée au Jardin des Plantes au cours de l’automne (l’arbre a été planté en 1795). Un petit temple domestique, en quelque sorte, comme on en trouve dans les maisons d’Asie.

银杏


ps : on rappelle la sortie le 20 janvier aux Éditions de la Table Ronde de deux livres de Frédéric Berthet : Correspondances et l'édition en poche de Daimler s'en va. On aura évidemment l'occasion d'en reparler.


Commentaires

  1. Pourquoi est ce que cela ressort à la Table Ronde et non chez Gallimard? anyway ils sont déjà commandés.

    RépondreSupprimer
  2. Pour répondre à la première question, c'est peut-être parce que la Table Ronde est une excellente maison...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés