Smoking People - Bella Darvi


Bella Darvi - photographie de Sam Lévin (milieu des années 50)

commentaire : la vie de Bella Darvi (de son vrai nom Wegier) a largement de quoi fasciner les amateurs de biographies troublées et inévitablement tragiques. Il y a là tous les ingrédients possibles - les choses commençant assez vite pour la jeune Bella (née en 1928), qui doit fuir la Pologne et la montée du nazisme avec sa famille pour aller trouver un refuge précaire en France. Ensuite, c'est une interminable suite de hauts et de bas, le plus haut restant, au tout début des années 50, sa rencontre à Paris avec Darryl F. Zanuck, qui cherchera (malgré le jeu incertain, l'accent et le léger zozotement de la belle) à faire d'elle une star (elle aura trois premiers rôles sous la direction de Fuller, Curtiz et Hathaway) et le plus bas son suicide à Monte-Carlo, en 1971, après plusieurs tentatives manquées - on ne retrouvera son corps qu'au bout d'une semaine. Entre les deux, il y aura des mariages ratés, l'alcool, une addiction maladive et ruineuse au jeu, une ahurissante collection de conquêtes masculines, mais aussi féminines, et des rôles de moins en moins convaincants dans des nanars français et italiens. Bella Darvi est enterrée au cimetière de Bagneux.

On trouvera ici une curieuse chronologie de la vie de Mlle Darvi - patronyme qui est la contraction des prénoms de Darryl et Barbara Zanuck.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés