Juremir Machado da Silva - En Patagonie avec Michel Houellebecq



commentaire : on aurait dû se méfier. Que pouvait-on espérer trouver de bon sous cette couverture hideuse (maquette, typo, couleurs... tout), sans parler de ce bandeau nous assurant que le cacochyme Edgar Morin a trouvé ce récit "réjouissant, alerte et inattendu" ? Une fois ouvert le livre, les craintes se confirment. C'est une coquille toutes les deux ou trois pages et, surtout, une traduction défaillante (on est gentil, très gentil...), qui accumule joyeusement néologismes, maladresses, lourdeurs, des dialogues accablants et des passages incompréhensibles. Bonjour le travail d'éditeur (CNRS Éditions)... C'est dommage. Parce qu'il y avait sans doute de quoi faire un livre amusant avec ce récit du voyage que Houellebecq fit voilà quelques années en Patagonie avec son traducteur brésilien et l'épouse de celui-ci. Il est possible, du reste, que l'ouvrage original soit plus lisible. Juremir Machado da Silva n'est pas antipathique (façon de dire qu'il est plutôt sympathique) et Houellebecq, en plus de ses "hummm" finement décryptés par son ami, balance quelques petites perles de son cru. Mais ça ne suffit pas. Un livre à oublier.

Commentaires

Articles les plus consultés