The Void - Wilfried Vursule




C’est l'un de nos « amis » d’un réseau social et chronophage bien connu qui nous a fait découvrir The Void – groupe auquel il appartient... ceci expliquant cela. On s'est laissé séduire par ces jeunes gens un rien anachroniques, perdus dans les images et les sons de l’Angleterre des années 60. C'est élégant et mélodique, joliment recherché dans les vocaux, avec des basses agréablement chiadées. L'album du groupe, The Quest of Absolute, est un poil décevant : il manque la patte d'un producteur qui aurait corrigé quelques défauts, dynamisé les choses, resserré le propos... Mais au final, il est plutôt rassurant d'entendre des kids (comme dirait Philippe Manoeuvre) livrer autre chose que du rock très énervé ou de l'électro crasseux. On devient un peu conservateur, nous.



Commentaires

  1. Sympathique même si je pense comme vous que ça manque effectivement d'une "touch" plus personnelle. Dans le genre pop et rock néo-60's filiation Fab Four, j'aime bien le jeune Miles Kane convaincant sur disque et sur scène.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés