Marthe de Florian


commentaire : on était passé à côté de cette belle histoire, déjà ancienne de deux ans. Suite au décès d'une vieille dame qui habitait dans le sud de la France, un commissaire-priseur pénètre dans l'appartement du 9e arrondissement qu'elle avait quitté, ou plutôt abandonné, des décennies plus tôt, peu avant la Seconde Guerre mondiale. Elle avait continué d'en payer les charges, mais n'y avait jamais remis les pieds. Les photos qu'on découvre, magiques, sont donc celle d'un lieu qui est resté immobile pendant plus de soixante-dix ans...
L'histoire ne s'arrête pas là puisque cette propriétaire fantôme se trouvait être la petite-fille d'une certaine Marthe de Florian, une actrice, mais aussi ce qu'il est convenu d'appeler une demi-mondaine qui avait comme admirateurs de nombreuses personnalités. L'un d'eux n'était autre que le grand Giovani Boldini. C'est ainsi qu'on retrouva dans ce lieu figé sous la poussière un portrait oublié, et inconnu, de la belle Marthe de Florian - vendu plus de deux millions d'euros par les héritiers...




 


Commentaires

Articles les plus consultés