Jean Echenoz - 14



commentaire : on a un peu l'impression d'arriver après la bataille (si l'on peut dire), beaucoup de choses ayant déjà écrites sur ce roman qui vous happe dès sa couverture minimaliste, humble, comme effacée. (rarement une couverture des Éditions de Minuit nous aura fait un tel effet). On renvoie le lecteur à ce qui s'est magnifiquement écrit ici - inutile d'en rajouter.
On a fait durer la lecture de ce grand et beau livre le temps de trois soirées. Et il nous est arrivé quelque chose d'étrange, de peu courant, voire d'inédit : le besoin de retourner à la première page et de recommencer. 
Ce qu'on fera évidemment. Plus tard. Cet hiver.

Commentaires

Articles les plus consultés