Jérôme Echenoz - Le Chrome et le coton



commentaire : une foule d'impressions quand on écoute, et réécoute, cet EP (trop court, mais il est permis de penser que mieux vaut un EP trop court qu'un LP trop long...) L'impression qu'il est trop court, donc ; celle, plaisante et erronée, que cela part un peu dans tous les sens ; celle qu'on se sent personnellement (sans trop se l'expliquer) une agréable proximité avec la musique que propose Jérôme Echenoz ; celle que cette musique joue harmonieusement d'une belle culture musicale, une trame d'influences très variées qui donnent à ce disque sa personnalité, mais aussi une certaine profondeur. Et puis, il y a le "chant" d'Echenoz, entre Daho, Lavilliers, Gainsbourg et Houellebecq, qui ajoute au charme de l'entreprise. Quel dommage que le clip de Que vais-je en faire ? soit un peu bof !


Commentaires

  1. Pas mal mais pourquoi ce choix systématique de susurrer au lieu d'essayer de chanter dans la french pop ? Capacité vocale limitée, timidité, genre... ?

    RépondreSupprimer
  2. C'est ici fait avec une certaine élégance et dans des registres assez variés.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés