Robert Wyatt - '68



commentaire : on est un indécrottable fan de ce qu'on appelle "l'École de Canterbury", fourre-tout pratique, un rien artificiel mais pas tant que cela (le site de référence absolu, le Calyx d'Aymeric Leroy, est ici), dans lequel on retrouve des centaines de musiciens et groupes, dont les plus connus seraient Soft Machine, Caravan, Hatfield & the North, Gong, National Health, Matching Mole ou Henry Cow...
Robert Wyatt reste la vedette incontestée de cette "école", sans doute parce qu'il n'est jamais resté figé dans un style musical, collaborant au fil de sa carrière avec des gens aussi divers que (entre autres) Carla Bley, Ultramarine, Brian Eno, Ben Watt, Nick Mason, Scritti Politti, Phil Manzanera ou même, récemment, Bertrand Burgalat... Sans doute aussi grâce à son incroyable voix. Grâce à cet album magnifique et déprimé qu'est Rock Bottom. Etc.
Vient de sortir chez Cuneiform une petite merveille, des chansons enregistrées par Robert Wyatt en 1968 aux États-Unis, juste après la tournée de Soft Machine avec le Jimi Hendrix Experience. On y entend, dans une forme inédite, des chansons des albums à venir de Soft Machine (II et III). C'est RW qui tient tous les instruments, éventuellement accompagné par Jimi Hendrix à la basse. Qualité du son miraculeuse et, avec le CD, un livret riche en photos et textes.






Commentaires

Articles les plus consultés