GDV


photographie de Denis Rouvre

commentaire : on a traduit et écrit dans l'ombre d'une de ses séries pendant près de cinq années. Le bonhomme fascinait, amusait, irritait... bref, il ne laissait pas indifférent. Les aventures de SAS, avec leurs couvertures dénudées et armées, restent aussi associées à des souvenirs d'adolescence, sans doute partagés avec nombre de lecteurs.








Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés