Monica Sabolo - Tout cela n'a rien à voir avec moi



commentaire : quand on a su qu'un auteur avait publié un livre où il était question de Frédéric Berthet on s'est empressé d'acheter. On en ressort un poil perplexe, partagé. On est resté imperméable au côté sophicallien de l'entreprise, avec ses afféteries post-modernistes - on a même été franchement gêné par cette surcharge de SMS, couvrant parfois des pages entières. On est aussi resté complètement en dehors de cette histoire de rupture amoureuse, sans doute parce qu'on est un monstre d'insensibilité... À côté de ça, il y a une voix et un style, un récit intime qui se dévoile discrètement, avec drôlerie parfois, avec élégance toujours, même dans ses moments les plus poignants. Il y a un très beau livre, dans ce livre, mais il faut savoir le trouver en le débarrassant des scories qui l'encombrent. 


Commentaires

Articles les plus consultés