Emplettes



Commentaire : Louis Le Sidaner (1898-1985), à qui appartenait visiblement l'exemplaire du Allen de Larbaud trouvé ce matin, était le fils d'Henri Le Sidaner, le peintre. Il est l'auteur de plusieurs romans et d'essais sur Proust, Eugène Dabit ou Maeterlinck. 
Le livre de Mauclair, figure centrale mais négligée du symbolisme, est une espèce de pamphlet très réactionnaire, qui contient des joyeusetés du genre (on a ouvert le livre au hasard, page 66) : "Un autre point sur lequel j'insiste, c'est l'envahissement de nos Salons et de nos rues par des métèques qui pullulent, et nous remercient de notre hospitalité en injuriant nos meilleurs artistes et en prenant d'assaut  nos cimaises". L'ouvrage date de 1929.
Le "XXX" est en réalité Michael Nelson. Le livre est une espèce de pochade camp, très witty, où l'on retrouve (déguisés) Peter Watson (un des amours de Cecil Beaton), Cyril Connolly et Stephen Spender.  Une vraie curiosité. Incidemment, le roman est traduit par Henriette Nizan, qui fut la femme de Paul Nizan.








édition américaine de 1959, avec une couverture signé Edward Gorey :



Commentaires

Articles les plus consultés