Emplettes



commentaire : une question qu'on se pose, quand on manipule un rien fébrilement les livres empilés sur ces immenses tablées à 1 €, c'est celle de leur provenance. On arrive parfois à trouver un lien, un fil rouge qui permet de trouver une logique, voire de dessiner un vague portrait de celui ou celle qui s'est débarrassé de ses livres... ou, cas le plus fréquent, de celui ou celle - défunt - dont on vient de se débarrasser des livres. Mais toujours ou presque, on se retrouve face au chaos, à l'inexplicable, à l'arbitraire.
On est content d'avoir trouvé le livre d'Elsa Maxwell, connue pour ses talents d'organisatrice de soirées et pour ses chroniques dans la presse, notamment après la Seconde Guerre mondiale. Livre paru à l'origine dans la collection Toute la ville en parle, chez Amiot Dumont.
Pas très loin, sous quatre bouquins (chaos, inexplicable, arbitraire...) se trouvait le Huysmans, dernier tome de ses oeuvres complètes parues en 1934 chez Crès et Cie.
Le bouquin de Kanters est, d'une certaine manière, à ajouter aux livres sur l'édition (évoqués ici). Sauf erreur, il a travaillé chez Julliard et Denoël. Il a également été critique littéraire.









Commentaires

Articles les plus consultés