Nils Dardel



commentaire : via un jeu stupide, on est tombé sur ce Dandy agonisant (ou mourant) de Nils Dardel, composition intrigante à plus d'un titre. Et dans la foulée, on a découvert une oeuvre étrange et séduisante, difficile à classer, à l'image de son auteur (1888-1943), issu d'une famille artiste et aisée, et qui alla tenter sa chance à Paris, entre 1910 et 1939. Il fréquenta la bohème artiste de Montparnasse et de Montparnasse, se lia d'amitié avec Rolf de Maré, le fondateur des Ballets Suédois, et s'essaya à un peu tous les genres picturaux. Ses tableaux les plus intéressants, outre les portraits, sont à la croisée du surréalisme, de l'expressionnisme et de l'art naïf. Une belle découverte.
Hasard : une grande exposition se tiendra du 20 mai au 14 septembre 2014 à Stockholm, au musée d'Art Moderne (ici).




















Commentaires

Articles les plus consultés