Dashiell Hedayat & Denise Glaser



On est en 1971, dans l'émission Discorama, et Denise Glaser reçoit Dashiell Hedayat. Il y est question de DH, de son fameux Obsolete et du livre Le bleu le bleu, sorti chez Christian Bourgois. C'est ce qui s'appelle un grand moment de télévision, avec en ouverture les sublimes précautions oratoires de Denise Glaser. Et en prime une version du fameux Chrysler rose, qui devient pour l'occasion Mystère rose et prend un tout autre sens...




Commentaires

  1. Il y avait du niveau à la télé de l'époque. Je kiffe assez Denise. Dashiel... le pauvre garçon. Mais gentil, au fond.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai reçu le coffret "Discorama" édité par l'INA de 3 DVD qui rassemblent tous les genres présentés par Denise Glaser. Vers 10-12 ans, j'étais amoureux de Denise. Sa voix sensuelle, son regard intense traversé de minuscules fêlures inquiètes et son style vestimentaire, je la trouvais sexy. Elle a reçu, fait parler et chanter Barbara, Gainsbourg, Brel, Polnareff, Nougaro, Vince Taylor (yes !) et même The Kinks, les mods définitifs. Respect. Elle est morte dans la pauvreté aidée seulement par Catherine Lara et Barbara. Si la fin est triste, l'aventure télé est fascinante.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés