J'ai pas lu votre bouquin, et je le lirai pas...



commentaire : Notre fixette (une de plus) s'appelle Patrick Ravignant, découvert il y a peu (voir ici). On a déjà lu son premier livre, Les Cités chauves, OVNI publié en 1960 à la Table Ronde, et Sex-Rouge, sorti 12 ans plus tard, toujours à la Table Ronde. On y découvre le parcours ahurissant de l'auteur, fils de notable du XVIe devenu quasi-marginal ayant rompu les amarres avec à peu près tout. Il est fortement question de sexe, de révolte et de drogue - avec ici et là des théories sur l'homme et le monde auxquelles on n'a pas tout compris. Mai 68 est passé par là, et le style classique du jeune bourgeois des Cités chauves a laissé la place à une écriture débraillée, mais incroyablement efficace. Le livre est document extraordinaire sur le tournant 60/70, à condition de faire abstraction des 70 dernières pages, un poil indigestes. 
À titre d'exemple, voici quelques pages du début où Ravignant explique dans quelles conditions il a publié son premier livre (il n'avait que 18 ans, ce qui semble à peine croyable quand on lit les Cités chauves ) et comment la femme son éditeur lui fit un jour rencontrer, on ne sait trop pourquoi, Louis-Ferdinand Céline...




Commentaires

Articles les plus consultés