Emplettes


commentaire : cette couverture, c'est celle de la Rage de vivre, de Mez Mezzrow, dans son édition du Club Français du livre. Trouvé avec Gens de Dublin et Thérèse Desqueyroux (et quelques autres). On s'était juré de ne pas tomber dans la collectionnite du CFL, c'est raté.
On n'avait jamais eu sous les yeux le livre de Michel Lancelot, dont le Je veux regarder Dieu en face fut un des lectures marquantes d'une période de notre adolescence vaguement baba cool. Ce Jeune lion de 1974 a l'air passionnant.
On ne dira rien de Pièges, sinon qu'il propose des nouvelles, des romans photos et des pages de jeunes filles dénudées, légendées avec une désinvolture réjouissante.
Sinon, pêle-mêle : l'édition originale de Sous le soleil de Satan (1926) ; un exemplaire avec envoi d'un roman de Gérard d'Houville, qui n'est autre que Marie de Hérédia / Marie de Régnier, épouse volage d'Henri de Régnier et mère de Pierre de Régnier ; un stock d'une quarantaine de numéros du magazine Louveteau et, pour terminer, ce livre de mémoire d'Alice Sapritch, personnalité beaucoup plus intéressante et complexe que ne le laisse croire la fin de sa carrière, notamment au cinéma. Trouvaille dédiée à Alexandre F.















Commentaires

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Je devais avoir 15-16 ans (env.) quand j'ai découvert l'essai de Michel Lancelot*. Je l'ai conservé. je l'ai retrouvé il y a quelques temps au fond d'une valise. Je ne sais pas ce que ça vaut aujourd'hui mais au début des 70's, ce bouquin me fit découvrir plein de noms d'artistes, de penseurs, etc.

    * Il animait "Un jour futur" sur Europe1 (?) puis à la TV le samedi après-midi sur Antenne2.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés