Une magnifique addiction - Florian Vigneron



commentaire : on croise de temps à autre Florian Vigneron dans les brocantes et vide-greniers parisiens, en quête de livres, comme nous, mais aussi et surtout de photographies. Des photos petit format des années 30 à 70, de ces photos anonymes que les collectionneurs du genre (de plus en plus nombreux) réunissent sous l'appellation snapshots - qu'on pourrait traduire par le "photos hasardeuses" qu'emploie Pierre de Fenoyl dans son indispensable Chefs d'oeuvres des photos anonymes. On en trouve des quantités, dans les brocantes ou même les poubelles, bazardées sans égard lors de successions ou de déménagements. Certaines n'ont pas forcément beaucoup d'intérêt. Et c'est là qu'intervient l'oeil du snapshots hunter qui voit tout de suite le ou les détails (une ombre, un reflet, du flou, la composition, un regard, l'attitudes des sujets, etc.) qui font qu'un cliché sort de l'ordinaire. Il intrigue, il amuse, il fascine. On en livre quelques exemples ci-dessous.
Florian Vigneron, qu'on peut retrouver notamment sur deux sites/blogs (ici et , ce dernier étant exclusivement consacré aux snapshots) va sortir un best of de ses trouvailles, un livre de 136 pages à l'enseigne de Popcards Factory - à qui on doit déjà quelques ouvrages singuliers. Le livre  sera financé via le crowdfunding, chez Ulule.
Ça se passe ici et on a déjà réservé notre exemplaire.












Commentaires

Articles les plus consultés