George Gruntz - Noon in Tunisia




commentaire : on est allé écouter cette étrangeté (entre l'exotica et un jazz qui flirte avec le free), intrigué par la pochette postée sur Tumblr. Parmi le personnel, il y a notamment Daniel Humair à la batterie, Eberhart Weber à la basse et Jean-Luc Ponty au violon (il faut un peu d'oreille et de patience pour l'entendre). Le disque, enregistré en 1967, fait partie d'une étrange collection, Saba's Jazz Meets The World - SABA étant l'ancêtre du fameux label MPS Records.




Commentaires

Articles les plus consultés