Bobby D. a un prix



commentaire : si on ne sait pas trop quoi penser du prix Nobel attribué à Bob Dylan (on n'est pas convaincu de la pertinence de la chose, à vrai dire), on s'est rappelé qu'on avait un livre du personnage. Dont l'intérêt à nos yeux (outre qu'il s'agit d'un de ces vieux 10/18 qu'on affectionne) est la traduction signée Dashiell Hedayat et surtout, en fin de volume, une postface intitulée Portrait de l'artiste en pop star. Une délirante postface, sérieusement droguée, qui se révèle un pur joyau de littérature seventies, plein de cette folie, de ce talent fou, génial, qui habitaient DH. Lisez, vous comprendrez.








nos livres : ici

Commentaires

Articles les plus consultés