Emplettes



commentaire : c'est ce qu'on appelle une curiosité : une adaptation en disque du fameux Manuel de civilité pour les petites filles à l'usage des maisons d'éducation de Pierre Louÿs. L'initiative en revient à l'infatigable Éric Losfeld — dont l'excellent autobiographie (Endetté comme une mule ou la Passion d'éditer) vient d'être rééditée chez Tristram. Peu d'indications sur ce 33 tours. Pas de date, même si le fait qu'il soit “strictement interdit aux mineurs de moins de 18 ans” permet de penser qu'il est sorti après 1974. Pour ce qui est du reste, les deux lecteurs et l'auteur des “climats musicaux” sont dissimulés sous des pseudonymes comtesse-de-séguriens. Le résultat, en tout cas, est assez réjouissant. Le concept des “Érodisques” n'eut pas de suite, puisque ce ERO. 01 fut le premier et dernier disque de ce genre.





Commentaires

  1. Cher ASM, l'avertissement que vous citez ("strictement interdit aux mineurs de moins de 18 ans") indique au contraire que ce disque a été pressé avant 1974, année de l'abaissement de l'âge de la majorité de 21 à 18 ans par Giscard (tiens, c'était justement une des questions du Jeu des Mille Euros d'aujourd'hui !), sinon ce serait un complet pléonasme.
    Cette sinistre “interdiction aux mineurs de moins de 18 ans” était une des dispositions de la loi sur les publications destinées à la jeunesse du 16 juillet 1949 (voir ici, par exemple), férocement votée de concert par les gaullistes et les communistes et qui fut appliquée durant des décennies pour interdire nombre d'œuvres magistrales nullement destinées aux bambins.
    C'est avec l'interdiction du n°94 d'Hara-Kiri hebdo ("Bal tragique à Colombey : un mort") que le grand public prit conscience de sa félonie mais elle n'en continua pas moins de sévir ensuite : voir à ce sujet le monumental travail de Bernard Joubert.

    A part ça, auriez-vous l'occasion de numériser ce disque et de nous le proposer, afin que nous puissions également en jouir ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! oui, j'avais promis de faire un fichier - j'avais même songé à une réédition, mais l'éditeur singulier ayant cessé ses activités, quelqu'un d'autre s'en chargera peut-être. Je mets ça sur ma to-do-list… Qui est ASM ?

      Supprimer
    2. Je m'emmêle sans doute encore les pinceaux mais il me semble que vous signiez jadis "A Singular Man"…

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés