Emplettes



commentaire : ce sommaire relevé, c'est le moins qu'on puisse, dire, c'est celui du numéro XIII de la revue Commerce de l'automne 1927. On n'est plus très loin d'avoir toute la collection complète de cette parution de prestige dirigée par la dream team qu'on sait : Paul Valéry, Léon-Paul Fargue et Valery Larbaud...



Autre temps, autres moeurs... La revue Bordel, dirigée par Stéphane Million et Frédéric Beigbeder, et son numéro 3, publié en 2004. Le sommaire, dans un registre conforme à celui que laisse attendre le nom de la revue et le sous-titre de ce numéro, est assez étonnant.


À l'époque de sa parution, on avait eu très envie de lire ce texte / ensemble de textes signé de ce journaliste-photographe, et puis on avait oublié. Coup de chance : on est tombé dessus.


Publié en 2004, trois ans après le génial Un soir au club.



Deux couvertures particulièrement réussies de la collection Marabout Fantastique, avec cette curiosité que constitue le recueil de nouvelles fantastiques de Selma Lagerlöf, laquelle ne s'est donc pas “contentée” d'écrire Le Merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède - vérification faire, elle a même laissé une oeuvre importante, qui lui valut d'être la première femme à recevoir le prix Nobel en 1909.



Livre publié en 1936, écrit pour permettre à Maurice Sachs de se rapprocher de Gide et, d'après ce qu'on découvre ici, relu par Gide lui-même et Maria van Rysselberghe, la fameuse “petite dame”. La citation qui figure en page de titre laisse pour le moins songeur...



Publié cette année, cet ouvrage étudie le long séjour que Baudelaire fit en Belgique (deux ans, tout de même, entre 1864 et 1866), pays qui fut à l'origine d'une grande désillusion, puis devint l'objet d'une haine tenace (et d'un pamphlet inachevé, Pauvre Belgique) Bel envoi de l'auteur (Baronian, pas Baudelaire) à un journaliste que nous ne citerons pas...


On avait bien aimé C'était pas si mal sous Giscard (titre dont on ne se lasse pas) et on s'est donc saisi avec intérêt de ce roman, publié en 2000 mais encore vendu en francs... 

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés