Lewis ofMan


commentaire : il sort un morceau tous les mois ou presque, avec à chaque fois un clip, tout en multipliant les productions et les remixes. Rythme soutenu, donc, pour ce tout juste vingtenaire agréablement inclassable et qui trace les contours d'une géographie musicale assez mouvante, entre easy-listening et électro, musiques de films italiens 70's et dream pop à la Beach house. À un moment il faudra sans doute passer la vitesse supérieure, à moins que le jeune Lewis préfère s'en tenir au registre du dilettante surdoué, ce qui n'est déjà pas si mal.





Commentaires

Articles les plus consultés