Le Prix Rencontre



commentaire : fondées en 1950 à Lausanne, les éditions Rencontre proposaient des revues et des livres, publiés le plus souvent dans le cadre de séries auxquelles on s'abonnait. Une de ces séries, intitulée Prix Rencontre, partait d'une idée étrange : cinq écrivains et critiques éminents (Jean-Louis Curtis, Robert Kanters, Maurice Nadeau, Olivier de Magny et Gilbert Sigaux) choisissaient chaque mois un roman français et lui attribuait le Prix Rencontre, selon une chronologie qui partait de 1903, année au cours de laquelle fut attribué le premier Prix Goncourt, pour remonter jusqu'en 1939. C'était une manière de faire un clin d'oeil au Goncourt, tout en mettant en lumière un roman qui, selon eux, aurait peut-être mérité le prix... On n'a pas vérifié, mais il est possible aussi qu'aucun des lauréat du Prix Rencontre n'ait été récompensé d'un quelconque prix lors de sa parution. La collection vécut 5 ans, de 1961 à 1965, et proposa 36 romans, des années 1903 à 1939 (en sautant curieusement l'année 1915). En voici la liste, assez étonnante, variée, pleine de surprises et de jolies choses à butiner, avec même quelques chefs d'œuvre incontournables.

René Boylesve - L'Enfant à la balustrade (Prix Rencontre 1903)
Émile Guillaumin - La Vie d'un simple (1904)
C.F. Ramuz - Aline (1905)
Abel Hermant - Les Grands bourgeois (1906)
Colette - La Retraite sentimentale (1907)
Louis Codet - La Petite Chiquette (1908)
Jean Giraudoux - Provinciales (1909)
O.V. de L. Milosz - L'Amoureuse initiation (1910)
Valery Larbaud - Fermina Marquez (1911)
Eugène Le Roy - L'Ennemi de la mort (1912)
Roger Martin du Gard - Jean Barois (1913)
Raymond Roussel - Locus Solus (1914)
Charles-Louis Philippe - Les Contes du matin (1916)
Jean Paulhan - Le Guerrier appliqué (1917)
Pierre Mac Orlan - Le Chant de l'équipage (1918)
Henri Duvernois - Edgar (1919)
Georges Duhamel - Confession de minuit (1920)
André Baillon - Histoire d'une Marie (1921)
Victor Segalen - René Leys  (1922)
Paul Morand - Ouvert la nuit - Fermé la nuit (1923)
Marcel Jouhandeau - Les Pincengrain  (1924)
Pierre Jean Jouve - Paulina 1880 (1925)
René Crevel - Mon corps et moi (1926)
Pierre Humbourg - Escales (1927)
Pierre Drieu La Rochelle - Blèche (1928)
Jean Cassou - La Clef des songes (1929)
Fernand Fleuret - Jim Click (1930)
Emmanuel Bove - Journal écrit en hiver (1931)
Victor Serge - Ville conquise (1932)
Panait Istrati - Le Bureau de placement - La Maison Thüringer (1933)
Ignace Legrand - À sa lumière (1934)
Henri Calet - La Belle lurette (1935)
Raymond Queneau - Les Derniers jours (1936)
Vladimir Pozner - Le Mors aux dents (1937)
Georges Limbour - Les Vanilliers (1938)
Jean-Paul Sartre - Le Mur (1939)

Commentaires

  1. Une liste qui a tout de même une certaine tenue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout si on la compare avec celle des Goncourt des années correspondantes.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés