Gregory Corso



commentaire : on n'est spécialement fan de Gregory Corso, mais cette photo de 1957 nous a tapé dans l'oeil. On y voit Corso, vêtu d'une cape, une canne à la main, se tenant à la fenêtre de la chambre mansardée qu'il occupait dans l'hôtel de Mme Rachou, devenu par la suite le Beat Hotel (et aujourd'hui l'Hôtel du Vieux Paris). Situé au 9 de la rue Gît-le-coeur, il était assez miteux et accueillit jusqu'au début des années 1960 toute une bohème artistique et littéraire venue d'un peu partout. La plaque qui orne aujourd'hui la façade de l'établissement, beaucoup plus luxueux, cite les noms de Brian Gyson, Harold Norse, Gregory Corso, Allan Ginsberg, Peter Orlovsky, Ian Sommerville et William Burroughs qui y aurait achevé son Festin nu tandis que Ginsberg y commençait son Kaddish, et que tout ce petit monde inventait plus ou moins la technique du cut-up. Chester Himes passa aussi par là, ainsi que Robin Cook.
D'après ce qu'indique la légende que le photographe - Allen Ginsberg himself - a inscrit sur une des autres versions, moins frappantes, de la photo, Burroughs habitait un étage en dessous de chez Corso, Ginsberg et Orlovsky encore au-dessous. La patronne, Mme Rachou (qu'on peut voir tout en bas avec le souriant Burroughs), laissait certains de ses clients décorer leur chambre à leur convenance. Le cliché reproduit tout en haut le confirme.




Commentaires

Articles les plus consultés