Livres fantômes - Vladimir Nabokov



commentaire : trouvé (ou plutôt retrouvé) dans un article sur (ou de, on ne sait plus) Paul Braffort, ce “du même auteur” d'un genre très spécial, puisque les ouvrages cités sont ceux du narrateur de Regarde, regarde les Arlequins, Vadim Vadimovitch - lequel est une espèce de double déformé, parodique, de Nabokov lui-même. On a donc affaire ici à une bibliothèque imaginaire, à ceci près que chacun des titres renvoie sans doute à un titre de Nabokov. Les correspondances les plus évidentes : Tamara = Machenka ; Le Pion prend la Reine = Roi, dame, valet ; Camera Lucida (Meurtre au soleil) = Rire dans la nuit (Chambre obscure) ; Ardis = Ada… Pour les autres, on n'ose pas trop s'avancer. 
Nabokov est un habitué de ces ouvrages et auteurs imaginaires, comme en témoigne la liste trouvée (ici) sur un inépuisable site consacré au sujet.


Commentaires

Articles les plus consultés