Emplettes



commentaire : le livre date de 1970, et il nous a tapé dans l'oeil. Il y eut de nombreux autres volumes dans la même collection destinée aux 7-10 ans.





Un livre publié en 1963, René Julliard étant décédé en juillet de l'année précédente, à l'âge de 61 ans. Dans une courte présentation, Gisèle Julliard (son épouse, qui avait repris les rênes de la maison) explique que son mari “aimait chaque année envoyer à ses amis un cadeau évoquant les auteurs d'une maison qui était toute sa vie”. Ce volume est fait à la manière de ces cadeaux : hors commerce, il est imprimé sur beau papier (Vélin du Marais) et forme une espèce de recueil des témoignages parus dans la presse, auxquels s'ajoutent quelques mots d'auteurs Julliard. Se dessine le portrait d'un personnage complexe et d'un éditeur hors-norme, dans son ouverture d'esprit, son sens du marketing et sa capacité de travail.










On ne se lasse pas de ces couvertures des premiers 10/18 des années 1960. Dommage que les livres soient aussi fragiles…



Chez un de nos habituels “fournisseurs”, il y avait une dizaine de Gallimard / NRF de la fin des années 1920, en édition originale et en parfait état. À une époque, on les aurait tous récupérés ; là, on a pris le temps de les feuilleter, et seul ce roman (1928) de Jean Fayard a passé le test - et encore, parce qu'il fut l'ami de Pierre de Régnier et parce qu'on a lu, une fois, un de ses livres laissant entrevoir un certain intérêt.


Il y a des fans de cette collection, dirigée par Myriam Cendrars, et qui exista entre 1957 et 1961. Il faut dire que cette “Encyclopédie” a pour elle ses couvertures, ses illustrations, certains titres et certains auteurs… On s'est livré à une rapide recherche et, sauf erreur, voici les 24 titres qui virent le jour, aux éditions Arthème-Fayard :

1. L'ACCOUCHEMENT SANS DOULEUR, un guide indispensable.
2. SAVOIR VIVRE AUJOURD'HUI, A.B.C. de la vie quotidienne, par Lucienne Astruc. Dessins de Dany Simons
3. ELLE CUISINE, menus et recette, par Mapie de Toulouse-Lautrec. Dessins de Jacqueline Chaumont.
4. COMMENT ARRANGER VOS FLEURS, l'art du bouquet, par Yvonne Jules-Max. Dessins de Claire Finaz
5. COURS DE COUPE STYLE ELLE, par Catherine Tailleferre et Jeoffrin J. Byrs. Dessins de Pierre Simon.
6. TOUJOURS BELLE, de la tête aux pieds, par Alice Chavane. Dessins de Jacqueline Chaumont.
7. MADAME PROPRETTE, votre maison toujours nette, par Annie Fabre. Dessins d'Esterina.
8. TOUTE VOTRE SANTÉ, sur la table, par le Docteur O. P. Dessins de Kowska.
9. ELLE A TOUT LU, la littérature dans votre poche, par Bernard George. Dessins de Jacqueline Chaumont.
10. VIANDE A TOUS PRIX, recette pour tous budgets, par Ninette Lyon. Dessins de Kowska.
11. BONNES VACANCES, en France, par Denise Harari et Pierre Defert. Dessins de Chaval.
12. BONNES VACANCES, à l'étranger, par Denise Harari et Pierre Defert. Dessins de Chaval.
13. ELLE AU VOLANT, par Marc et Françoise Gignoux. Dessins de Siné.
14. SACHEZ QUI VOUS ÊTES, 10 tests révélateurs, par Michel Luci. Dessins d'Esterina.
15. 365 JOURS DE CUISINE, menus et recettes pour toute l'année, par Mapie de Toulouse-Lautrec. Dessins de Jacqueline Chaumont.
16. ELLE A UN CHIEN, bien élevé, bien soigné, par le Docteur Gérard Beck. Dessins de Henri Huteau.
17. ELLE S'INSTALLE, une mine d'idées décoration, par Jean Person. Dessins de Jacqueline Chaumont.
18. ELLE HABILLE ses enfants, par J.-J. Byrs. Dessins de N. A. Dagand.
19. LES POISSONS, de la pêche à la poêle, par Roby. Dessins de Kowska.
20. ELLE TOUJOURS JEUNE, le corps et le coeur, par Ida Bailey Allen. Dessins de Sonia Knapp.
21. À BOIRE, À BOIRE ! des jus de fruits à la cave, par Mapie de Toulouse-Lautrec et Robert Courtine. Dessins de Kowska.
22. ENTRÉES ET DESSERTS, par Mapie de Toulouse-Lautrec. Dessins de Kowska.
23. LES MYSTÈRES DE LA FEMME, par Anne Cluzat. Dessins de Marguerite Leenhardt.
24. ELLE CUISINE, gibiers et volailles par Mapie de Toulouse-Lautrec Dessins de Kowska.




Un petit livre (1948) curieux, affreusement daté, et qui pourtant dit des choses toujours d'actualité sur la chaîne éditoriale française, de l'auteur jusqu'au lecteur, en passant par l'éditeur, le diffuseur, le distributeur, le critique, etc. Elsa Triolet se pose aussi des questions intéressantes sur la notion d'avant-garde. Mais elle profère tellement d'âneries, à côté, qu'on en vient à la lire au second degré. On est sidéré par son aveuglement idéologique quand elle fait éloge du régime soviétique et du stalinisme. Dépitée que les auteurs communistes ne se vendent pas autant qu'elle le veut, elle s'insurge violemment contre le déferlement de livres “ennemis” dans les librairies (l'ennemi, ce sont évidemment les Américains - les Faulkner, les Steinbeck, les romans de la Série Noire), des livres qui prennent la place qui devrait revenir de droit aux auteurs français (communistes, il va sans dire). Tout le monde en prend pour son grade, avec une mention spéciale pour les critiques : “ Les mauvais critiques sont dangereux comme les médecins qui se trompent de diagnostic. Comme des assassins professionnels. Comme des ignorants qui se mêlent de juger ce qu'ils ne connaissent pas.” Et vlan !



Géniale couverture, signé Alain Josset, pour un livre inégal, édité avec les pieds, qui a le défaut majeur de tourner un peu en rond et, en même temps, d'aller tous les sens. Il n'en reste pas moins intéressant par les nombreux témoignages qu'il offre.





Commentaires

  1. Bien l'enchaînement, "Elle, au volant" avec El... sa Triolet qui, d'ailleurs, n'est pas insensible à cette "suite dans les idées".

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés