The Velvet Underground



commentaire : on savait que The Soft Machine, le groupe, tirait son nom du roman éponyme de William Burroughs, mais on ignorait que The Velvet Underground avait emprunté le sien à un ouvrage consacré aux pratiques sexuelles regroupées sous le terme de paraphilie… En fouillant un peu, on découvrira d'autres passerelles du même genre entre littérature et pop-rock : Steppenwolf, The Fall, The Magnetic Fields, The Divine Comedy… Et il y en a sûrement d'autres.



Commentaires

Articles les plus consultés