Emplettes



commentaire : Ce Livre de Poche nous a comme sauté aux yeux. Il y a Bardot, bien sûr, et donc le film de Godard. Mais il y aussi une maquette démente, pas sa simplicité et son génie du détail. Elle est évidemment signée Pierre Faucheux. 



Le livre ne vaut guère plus que l'euro qu'il nous a coûté : Peter Beard en poche, ça ne passe pas.



C'est apparemment Ferré lui-même qui se chargea de sélectionner les textes qui figurent dans ce gros livre de 450 pages, publié en 1980. On y trouve des poèmes, des chansons, quelques texts en prose, entrecoupés de dessins et de photos. Étonnant, même si vaguement indigeste. Le livre a été réédité dix ans plus tard, Plasma ayant fait faillite - sans avoir payé de droits d'auteur à Ferré, si l'on en croit la fiche Wikipédia consacrée au livre.




Il y en avait une trentaine, mais on s'est contenu - en le regrettant un peu a posteriori, car il y a vraiment de très bonnes choses, dans ces Fiction. On remarquera que la couverture du 12 est un collage de Jacques Sternberg et que celle du 86 (1961) est signée d'un certain Forest, qui créerait un an plus tard sa fameuse Barbarella. Fiction propose des textes de provenances et de genres variés, des auteurs connus, méconnus, voire inconnus, ainsi que d'intéressants petits dossiers critiques - quelques pages sur Eugène Mouton et Jules Lermina dans le 14, par exemple…




Parmi des dizaines de livres répandus au sol, sur une espèce de bâche, celui-ci ne nous a pas échappé. Quel titre étrange ! La quatrième de couverture l'explique, en même temps qu'elle présente une trame des plus excitantes (en révélant le dénouement, malheureusement…) Paul-André Lesort est entré en 1953 au Seuil, où il fut conseiller littéraire et directeur de collection.





Couverture assez effrayante de Philippe Caza + un "pitch" assez alléchant. 







Commentaires

Articles les plus consultés