Sidonie Basil

 


Le genre de trouvaille qu'on affectionne : un livre qui ne peut raisonnablement intéresser personne, une auteure qu'on ne connaît pas, une couverture sixties, et un pitch plutôt séduisant. Et puis, en creusant un peu le sujet, on découvre d'autres choses encore…
L'auteure, pour commencer. Sidonie Basil (d'origine belge, née en 1922, décoratrice et journaliste, morte en 2007) fit apparemment une entrée remarquée dans les lettres en 1961 avec Cocktail, publié chez Julliard, roman avec des jeunes gens qui boivent beaucoup de whisky, écoutent de la musique sur des pick-up, couchent à droite et à gauche, s'ennuient un peu… bref, du post-Sagan pas inintéressant. Elle a aussi sorti en 1969 Le Diable par la plume, qui se passe dans le monde de l'édition et qu'on a réussi à se procurer à bon prix. À suivre. 
En menant nos recherches, on s'est aperçu que Sidonie était la mère d'une certaine Brigitte Axel, évoquée ici. Depuis ce billet, on a trouvé et lu le H de Brigitte Axel, récit d'un road trip à destination de Katmanadou, voyage très drogué, drôle et tragique, plein de détails et de péripéties, qui se lit sans ennui, mais laisse un peu sur sa faim, sans qu'on sache trop pourquoi. On espère tombe un jour sur le premier livre de Brigitte Axel, Le Voyage imprévu.
Et puis, on a voulu savoir qui était l'illustrateur de cette couverture si 60's… Hervé Dubly (1935-2005) a connu son heure de gloire durant les années 60, justement. Il a notamment travaillé pour  Vogue, mais aussi Pierre Cardin et Yves Saint-Laurent (des illustrations publicitaires). Dans les années 80, passé de mode, il s'est retiré à Saint-Malo dont il était originaire. C'était apparemment un excentrique, coiffé d'un turban et souvent travesti - voir  ici,  ou , et la photo, tout à la fin.








Commentaires

Articles les plus consultés