Crimes au Vésinet



Dans notre quête de fascicules policiers publiés durant la Seconde Guerre mondiale (déjà évoquée ici), on est tombé sur celui-ci : Crimes au Vésinet, 32 pages signées d'un certain Roland Marchais et publiées en janvier 1944 aux éditions de l'Étrave, dans la collection Vidocq. On ne pouvait pas le laisser passer, puisqu'on a habité près de vingt ans au Vésinet, cité verdoyante privilégiée dont on aime bien retrouver des traces dans la littérature (de Tristan Bernard à André Breton en passant par René Fallet et autres). Et en feuilletant le livre, on a découvert avec stupeur que le héros du livre, le commissaire Audoin, amateur de gibelottes, habite rue des Tournelles, à Paris... où l'on réside depuis une quinzaine d'années. Coïncidence qui nous a réjoui. On se prend à espérer d'autres surprises du même genre, dans cette histoire où un mystérieux fakir semble avoir son rôle...

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés