Louis Codet - César Capéran


commentaire : il y a tout juste cent ans paraissait ce petit roman dont a parlé ici maintes fois, et qu'on a mis au nombre des cent courts chefs-d'oeuvre figurant dans le livre qu'on vient de publier avec Jean-Pierre Montal (voir ici). Comme l'ouvrage de Louis Codet n'était plus disponible, notre éditeur a eu la bonne idée de le rééditer à l'enseigne de la Petite Vermillon, augmenté de cinq textes, d'une préface de Jean-Baptiste Harang et de quelques illustrations de Benoît Preteseille - dont on aime vraiment beaucoup la couverture. Cela fait un joli petit livre et notre cinquième version de César Capéran

Il y a quelques années, on avait confronté deux de nos exemplaires du roman, pour constater qu'entre la deuxième et la quatrième édition, l'éditeur était passé de la rue Madame à la rue de Grenelle. Ce qu'on ignorait à l'époque, et qu'on a découvert récemment, c'est que César Capéran fut le seul titre  édité par les “Éditions Gaston Gallimard”. Après quoi naîtrait la “Librairie Gallimard”, qui deviendra bien plus tard “Gallimard” tout court. César Capéran est donc un livre singulier à plus d'un titre.


Commentaires

Articles les plus consultés