Éditions de Minuit - Collection IN-16

 


commentaire : on avait trouvé, il y a quelques années (voir ici), deux petits volumes des éditions de Minuit insolites par leur format (18x9,7 environ) et leurs auteurs, inconnus au bataillon. En tombant il y a peu sur le Entre Fantoine et Agapa de Robert Pinget (une réédition de son premier livre), on s'est avisé que ces trois livres faisaient partie d'une collection, la collection “IN-16”, qui vécut le temps de quelques titres dans les années 60. On a “mené l'enquête” pour tenter d'y voir un peu plus clair et découvert ainsi l'annonce d'un Bulletin de la librairie, en 1962 :

NOUVELLES COLLECTIONS « In 16 » : c'est le titre d'une nouvelle collection, aux éditions de Minuit, qui présentera dans des volumes d'un format étroit et en hauteur des textes courts, de fiction pour la plupart. Alain Robbe-Grillet inaugure « In 16 » avec Instantanés, recueil de courtes nouvelles. Suivront deux « premiers romans » : d'une jeune et jolie Suisso-Italienne qui écrit en français, Lucciola Koechlin : L'Agenda, journal subtil d'une vieille fille, et, à l'automne, La Fève, de Pierre Ménard. 

Si le nom de Robbe-Grillet est ultra-connu, en 1962, Lucciola Koechlin et Pierre Ménard sont de parfaits inconnus. En creusant un peu, on a découvert que la “jeune et jolie Suisso-Italienne” n'était autre que l'épouse de Jacques Pinget, le frère de Robert Pinget… Elle n'a publié que cet Agenda, ainsi qu'un autre texte, La Dictée, tous deux réunis en volume par Slatkine en 2008. Quant à Pierre Ménard, tout ce que l'on sait sur celui ou celle qui se cache derrière ce pseudonyme borgesien, c'est qu'il/elle avait 29 ans en 1962 et serait donc né(e) en 1933. Mais l'identité de l'auteur(e) demeure apparemment un mystère complet. 

Petite (toute petite) curiosité au passage : l'achevé d'imprimer de La fève de Pierre Ménard est curieusement erroné : 28 juillet 1961 au lieu du 28 juillet 1962. Pour la petite histoire, le 27 juillet 1961, un Boeing 707 de la compagnie Air France, le Chateau de Versailles, qui effectuait la liaison Paris-Tokyo, a un accident à l'aéroport d'Hambourg, au moment du décollage. Il y eut des blessés, mais pas de victimes. L'avion, lui, fut détruit. À son bord, se trouvait un certain Alain Robbe-Grillet, qui se rendait avec sa femme avec Tokyo pour la préparation d'un film… 

Pour en revenir à la collection IN-16, voici donc (sauf erreur) les huit titres publiés dans cette collection aussi éphémère que mystérieuse  :


Alain Robbe-Grillet - Instantanés (1962)

Lucciola Koechlin - L'Agenda (1962)

Pierre Ménard - La Fève (1962)

Samuel Beckett - Oh les beaux jours (1963)

Abdallah Chaamba - Le Veillard et l'enfant (janvier 1963)

Didier Coste - Environs d'un temps (1963)

Robert Pinget - Entre Fantoine et Agapa (avril 1966)

Samuel Beckett - Têtes mortes (1967)


À noter qu'Abdallah Chaamba est le pseudonyme de François Augiéras, écrivain maudit et sulfureux. Le Veillard et l'enfant est son premier livre, édité et réédité à de multiples reprises…


Commentaires

  1. Ce qui explique donc pourquoi mon édition du Vieillard et l'enfant, une réédition de 1996, est au format 18 * 9,7. Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, pour les titres encore au catalogue, ils ont visiblement conservé le format…

      Supprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés